Chambres d'hôtes dans l'Allier

Dans la forêt de Tronçais

Dans une longère traditionnelle

Dans un cadre naturel

Détente autour de la piscine

Espace zen au SPA

Tronçais Fontaine Viljot

Ici, ils les appellent les « Fonts », et elles se comptent par dizaines, au moins une quarantaine d’entre elles!
Il est difficile d’en trouver un répertoire exhaustif, mais ces fontaines et sources diverses valent le déplacement et peuvent être des petits cailloux qui traceront votre chemin dans la chênaie de Tronçais et vous motiveront en famille à la découvrir, d’une façon différente, son passé et ces témoignages de la Vie d’autrefois au cœur de la forêt!
http://www.zerotrois.fr/baignereau/troncais/fontaines
D’une parcelle à l’autre, entre Richebourg et le Rond Gardien…vous naviguerez d’un point d’eau à l’autre et au fil de l’histoire de ce Pays…
Citons en exemple …

Font Saint-Mayeul

Dans l’enclave de la Bouteille, à proximité de la chapelle.
Elle était donatrice de pluie et l’on y venait en procession jusqu’en 1893. « Le curé qui conduisait la procession s’avançait tout au bord de la fontaine et les pèlerins lançaient de grosses pierres dans l’eau afin d’humecter les vêtements sacerdotaux. Les anciens affirmaient que souvent en se retournant et en atteignant la corne du bois, ils étaient exaucés par la survenance d’une averse bienfaisante ».

ou encore…

Fontaine de Viljot

Font Viljot

Parcelle 175, du rond Gardien à Pirot, à gauche. « Elle est de loin la plus belle et la plus fameuse des fontaines de la forêt. Claire et abondante, elle sourd en une large vasque de pierre construite à la Belle Époque par les Eaux et Forêts qui, sur la margelle en ciment, avaient inséré en 1900 une inscription consacrant la fontaine à Velleda.

Cette inscription est aujourd’hui disparue, effacée par les pas ». La fontaine est située à proximité d’un site gallo-romain important. Selon la tradition, un couvent et une église s’élevaient en ces lieux au Moyen-âge. Ils auraient été ‘ensevelis’ à cause des sacrilèges accomplis par les moines qui y vivaient.

Les textes en italique de cette page sont extraits du document « Fontaines de la forêt de Tronçais » publié par le Syndicat mixte de la forêt de Tronçais.

Share

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *